Vous êtes ici

Situations de vallées

Léa Bismuth & Nicolas Boulard

Jusqu'au 26 septembre 2021

Commissaire artistique : Anne-Laure Chamboissier

 

Exposition à lire comme un livre ouvert, dont les pages, les chapitres et les paragraphes composent un vagabondage mental et physique. Prenant pour point de départ la Théorie de la démarche, texte dans lequel Balzac analyse la pluralité des formes que le mouvement peut prendre dans un corps, Léa Bismuth (auteure) et Nicolas Boulard (artiste) ont réalisé la marche de Balzac entre Tours et Saché et ont transformé cette action en installation sonore dans la grange du château : les deux protagonistes dialoguent, commentent les espaces traversés, discutent d’art et de littérature tout en jouant de spontanéité. Le deuxième volet de l’exposition se déploie dans le musée, en une opération de lecture ponctuée d’œuvres et d’indices (installation, photographie, texte et sculpture) prélevés dans les vallées alentour. Une attention particulière est portée à des textes peu connus de Balzac, comme Sarrasine ou Séraphîta. Jouant du travestissement, il s’agit de métamorphoser le regard : changer de point de vue sur le quotidien, sur l’attitude d’un arbre abandonné ou sur la pluie qui tombe, se révèle être une activité conceptuelle déclassant les attentes et les lignes droites.

 

Tarif : droit d’entrée du musée.

 

 

Cette exposition s'inscrit dans la programmation #habiterlelieu. Réunis par Anne-Laure Chamboissier, commissaire artistique, une dizaine d'artistes, ont été invités à habiter des lieux* en Touraine du printemps à l'automne 2021à la suite d'une résidence de création. La thématique "Habiter le lieu" prend tout son sens en une période où chacun revoit ses modes de vie et les espaces qui l’entourent. Les artistes réinterrogent ce qui constitue ces lieux, que cela soit à travers le prisme de leur histoire, de leur architecture ou de leur fonction. Ces oeuvres dessinent une nouvelle cartographie sensible du territoire via leur regard singulier posé sur ces lieux. 

 

*Château d’Azay Le Rideau, Chartreuse du Liget, Château de Montrésor, La Collégiale De Bueil, Château de Gizeux, Château de Valmer-Chançay, Château de Champchevrier - Cléré Les Pins, Prieuré de St Cosme - Demeure de Ronsard, Musée Balzac - Château de Saché, Musée Rabelais - La Devinière, Maison Max Ernst- Huismes.

 

OUVRAGE ASSOCIÉ

Léa BISMUTH, Nicolas BOULARD, Situations de vallées : deux voyageurs arrivèrent en ces lieux
Éditions de Dés, 2020

Cet ouvrage a été créé dans le cadre de l'exposition éponyme présentée au Musée Balzac - Château de Saché en 2021. Les deux auteurs du livre se sont emparés pour cela du contexte d'écriture de l'auteur de La Comédie Humaine dans ce même lieu. Ce livre est le fruit de plusieurs actions d'écriture prenant appui sur une traversée singulière de l'œuvre de Balzac : Notes pour un scénario d'exposition, Ce qui se passe, Il suffirait d'avoir une idée neuve. Enfin, Il n'y a pas de pas perdus est le résultat d'une performance physique, une marche de 23 km de la gare de Tours au Château de Saché, pendant laquelle les deux protagonistes prennent des notes dans les marges du texte et les contre-allées du paysage, à travers routes et sentiers.
ISBN 978-2-9570303-0-9 /13,90 EUR (en vente à la boutique du musée Balzac)

 

CONFÉRENCE - dimanche 26 septembre 2021 à 16 heures

Léa BISMUTH et Nicolas BOULARD

De la Théorie de la Démarche à Sarrazine. Regards croisés sur l’œuvre balzacien dans le cadre d’une résidence d’artiste. 

Conférence réalisé dans le cadre du cycle de conférences "Parlons de Balzac, cela fait du bien", en lien avec la publication de l’ouvrage de Léa Bismuth & Nicolas Boulard, Situations de vallées (édition de Dés, 2020) associé à l’exposition éponyme au musée Balzac du 13 mars au 26 septembre 2021.
Tarif : 8,50 € (tarif réduit : 7,50 €), droit d'entrée du musée inclus. 2,50 € sans l'entrée du musée.
Lieu : grange du musée Balzac.
Dans la limite des places disponibles, réservation conseillée au 02 47 26 86 50.
 
 
 
Léa BISMUTH

est auteure, critique d’art, commissaire d’exposition. Son travail consiste à explorer, par l’écriture, les zones d’actions potentielles entre récit littéraire et espace d’exposition. Elle est notam-ment spécialiste de la pensée de Georges Bataille, à qui elle a consacré le cycle d’expositions La Traversée des Inquiétudes (Labanque, Béthune, de 2016 à 2019) et un livre, La Besogne des Images (Éditions Filigranes, 2019). Elle travaille actuelle-ment à un essai sur le processus de création en littérature.

 

Nicolas BOULARD

est diplômé de l’école supérieure des arts décoratifs de Strasbourg en 2002. Il construit une oeuvre artistique indisciplinée à la croisée des pratiques : de l’art minimal et conceptuel jusqu’à la gastronomie et la viticulture. Les retournements qu’il opère l’ont conduit à planter un vignoble mobile, à contre-faire une cuvée de Romanée Conti, ou à développer le travail évolutif Specific Cheeses. Il pointe des données sociétales telle que la définition d’un territoire et de ses limites ; ce qui l’amène aujourd’hui à créer une installation pérenne sur l’île d’Hokkaïdo au Japon. Son travail a bénéficié d’expositions personnelles (Centre d’art La Halle des Bouchers, Frac Aquitaine, Frac Champagne-Ardennes…) et est conservé dans plusieurs collections publiques. Il est l’auteur de livres qui accompagnent ses gestes artistiques : Rhône (2017), Journal de la route des vins d’Alsace (2004).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rédaction d'un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Imprimer