Vous êtes ici

Journées européennes du patrimoine 2017

 

SAMEDI 16 ET DIMANCHE 17 SEPTEMBRE 2017

 

 

// AUTOUR DU CENTENAIRE DE LA MORT DE RODIN 

  • LECTURES JEUNE PUBLIC de l’album Petit Rodin (Christina Buley-Uribe, Michel Gay, éd. L’Ecole des loisirs, 2009) par les médiatrices du musée suivies d'une introduction à l'œuvre "Monument à Balzac" d'Auguste Rodin, à 11h, 15h, 17h (tour ronde et salle Rodin, durée 15 minutes). Animation adaptée de 3 à 12 ans. Présence indispensable d'un adulte par famille.
  • PRÉSENTATIONS du Monument à Balzac d’Auguste Rodin par les médiatrices du musée, de 10h30 à 18h30 (salle Rodin, toutes les heures, durée 15 minutes)
  • EXPOSITION « Jeunesse et Patrimoine : les ateliers modelage Balzac/Rodin du musée Balzac » : photographies et réalisations des enfants (dans la grange, de 10h à 19h le samedi, de 10h à 16h30 et de 18h à 19h le dimanche)
  • PROJECTION du film-documentaire L’Improbable rencontre. Balzac/Rodin (Laurent Canches, 2010, 59 min.), projection en continu dans la grange, de 10h à 19h le samedi, de 10h à 16h30 et de 18h à 19h le dimanche.

Tarif : accès gratuit, dans la limite des places disponibles.

 

 

// LECTURE-RENCONTRE avec Christian Garcin dans la grange

DIMANCHE 17 SEPTEMBRE, 16h30

CICLIC et le musée Balzac vous invitent à venir écouter la lecture du texte Les Trois Mistigris écrit par Christian Garcin à la suite de son séjour au Château de Saché au Printemps 2017. "Je suis arrivé moi aussi à Saché un lundi. On m’a fait visiter les lieux et les environs le mardi et le mercredi. Je n’ai, hélas, pas écrit quarante feuillets les deux jours suivants. [...] Il y avait un chat qui rôdait dans les parages. [...] In petto, je le baptisai Mistigris ‒ ce qui est, ou peut-être qui fut, un nom assez commun pour un chat. C’est d’ailleurs celui du chat de Mme Vauquer, dans Le Père Goriot ‒ que Balzac écrivit, donc, à Saché." (extrait de Christian Garcin, Les Trois Mistigris, éd. CICLIC - Musée Balzac, 2017).

Christian Garcin est l'auteur d’une dizaine de romans (dont Des femmes disparaissent, Verdier, 2011, ou Selon Vincent, Stock, 2014), mais aussi de recueils de nouvelles, de poèmes, d’essais sur la peinture et la littérature (notamment Borges, de loin, Gallimard, 2012), de carnets de voyages, de quelques ouvrages en littérature jeunesse, ainsi que d’un livre de photos, Le Minimum visible (Le Bec en l’air, 2011).

Durée : 45 min.

Tarif : accès libre et gratuit, dans la limite des places disponibles.

 

 

// VISITE LIBRE DU MUSÉE BALZAC

Munis d'une brochure de visite, découvrez les salles de réception décorées au goût du 19e siècle, la chambre de Balzac et les autres salles du musée consacrées à la vie et l'œuvre de l'écrivain. 

  • PARCOURS ENFANTS - Livret-jeu disponible (7-12 ans) - Et si tu devenais un personnage de roman 
  • // EXCEPTIONNEL // RÉCITALS DE PIANO par François Cornu, œuvres de Chopin et Liszt, de 14h à 18h (salle du Lys, toutes les heures, durée 15 minutes) : exceptionnellement pour ces Journées européennes du patrimoine, François Cornu jouera des pièces de Chopin et Liszt sur le piano ÉRARD (1849) acquis récemment par le musée Balzac. Les sonorités très particulières de ce piano témoignent de l'histoire de cet instrument et nous plongent dans l'atmosphère des salons littéraires du milieu du XIXe siècle. Amateur d’art et de musique, Honoré de Balzac envisageait vers 1848 l’installation d’un piano à queue dans son hôtel particulier de la rue Fortunée à Paris, pour la venue de sa future épouse, Mme Hanska. Mais c’est elle-même qui, trois mois après la mort du romancier, fit l’acquisition d’un petit piano de chez Pleyel car les Érard sont inabordables à moins de 3000 fr. comme elle l’écrit à sa fille Anna (Paris, 22 octobre 1850).
  • // AVANT PREMIÈRE // PROJECTION du film BALZAC A SACHÉ (salle Métadier, durée 20 minutes, projection en continu). 

Scénario de Paul Métadier. Réalisation Florent Santarelli (2017). Avec Patrick Raffault (Honoré de Balzac), Christine Mariez (Angélique Guinault) et Hubert Chevalier (Virgile Pertuis). Voix off de François-Eric Gendron (Honoré de Balzac) et Elisabeth de Robert.  Dans ce film d'introduction à la visite du musée Balzac, Honoré de Balzac travaille inlassablement dans sa petite chambre du château de Saché. On l'écoute décrire ses séjours, entre 1825 et 1848, à travers sa correspondance. On le voit se promener dans les bois aux alentours, amoureux de la vallée de l'Indre et de sa nature. On s'immerge aussi dans la vie quotidienne du château à travers deux personnages inspirés de réels employés des Margonne : Virgile Pertuis, le régisseur du domaine de Saché, et Angélique Guinault, l'aide de cuisine. Un film poétique et envoûtant ponctué de traits d'humour...

Horaires : samedi-dimanche : 10h - 19h (dernier accès à 18h30)

Tarif : accès gratuit, dans la limite des places disponibles.

 

Rédaction d'un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Imprimer